Vous êtes ici : Accueil > Infirmerie > Tabac
Publié : 27 janvier 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Tabac

Tabac/jeunes
Le tabac chez les jeunes est toujours un fléau d’actualité. Il y a 30 ans c’était un signe de maturité, il fallait fumer pour rentrer dans une "bande". Depuis le sens est toujours le même, c’est un signe d’émancipation, de rébellion quelquefois.
Pour les parents c’est toujours un sujet dont il faut discuter avec ses enfants. Effectivement pour les parents fumeurs c’est un peu plus délicat. Il est en effet difficile de prôner le non tabac et d’être un parent fumeur.
Les spécialistes actuellement s’accordent pour apprendre aux enfants à dire non à la ou aux premières cigarettes. Les industriels du tabac, depuis l’après-guerre, ayant changé de stratégie de vente, visent une clientèle de plus en plus jeune : cigarettes aromatisées, au chocolat, vanille etc... Ventes de bonbon en forme de cigarette (souvent au chocolat).
Depuis 10 ans ils se tournent d’ailleurs vers les pays d’Asie pour continuer leur expansion de marché étant de plus en plus dénigré dans les pays industrialisés d’Amérique et en Europe.
De même, le monde médical a progressé dans ses recherches contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires.
Il est tout à fait ÉTABLI que LES cancers et plus particulièrement ceux de la vessie, du sein, de la prostate et ceux de la sphère ORL "œsophage, trachée, larynx, mâchoire..." et du poumon sont intimement lié à l’usage du tabac. De même continuer de fumer après un premier cancer assombrit ses chances de guérison et de rémission du cancer.
Des fascicules à ce sujet sont à disposition à l’infirmerie aux élèves : que ce soit pour la prévention ou pour l’arrêt du tabac.

http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/tabac/index.asp
http://www.tabac-info-service.fr/

Pascale Veron, Camille Camus (élève infirmière)

Voir en ligne : http://www.tabac-info-service.fr/